Sylve-Dôme

Sylve-Dôme

12,90

9 en stock

(2 avis client)

Sylve-Dôme de Jessica Motron

Découvrez notre première novella de science fantasy.

Une nouvelle pépite dénichée par notre cher Siegfried.

9 en stock

Description

Sylve-Dôme de Jessica Motron

Découvrez notre première novella de science fantasy.

Une nouvelle pépite dénichée par notre cher Siegfried.

Résumé :

Paris, 2061.
Dans un monde où un virus dévastateur a éradiqué toute forme de magie, Priam, un jeune professeur d’histoire déprimé, peine à vivre dans cette société urbanisée qu’il déteste.
Mais un Sylve-Dôme offert par sa sœur pourrait lui redonner du baume au cœur.
C’est sans compter sur son neveu Léonard, qui l’entraînera malgré lui dans une aventure aussi merveilleuse qu’effrayante.
Priam est-il vraiment prêt à vivre son rêve et les dangers qui l’accompagnent ?

192 pages ; 21 x 14,8 cm ; broché.
ISBN : 978-2-492480-08-9
EAN : 9782492480089

Sortie le 29 novembre 2021

Informations complémentaires

Poids 0,250 kg

2 avis pour Sylve-Dôme

  1. Anne ANJARD (client confirmé)

    👉 Avec ses chapitres courts, cette novella se lit très vite, trop vite, et c’est là le seul bémol que je mettrais à cette merveilleuse histoire, parce que j’aurais adoré poursuivre l’aventure dans le Dôme !
    .
    💖 Cet hymne à la vie, à la nature, à la magie est d’une beauté !
    J’aime l’idée de croire aux fées, aux dragons et aux gobelins.
    J’aime l’idée de garder son âme et ses rêves d’enfant.
    J’aime le postulat selon lequel toute forme de vie est essentielle et complémentaire à toutes les autres. 💖
    .
    Et s’il ne fallait qu’un seul mot pour qualifier ce livre, ce serait ⭐️ ENCHANTEUR ⭐️
    .
    🐼

  2. lillyunlivre

    LA COUVERTURE
    Oh mon dieu, c’est un coup de cœur ! Elle représente magnifiquement bien le livre. C’est magique, c’est bien le cas de le dire. Un petit coin de Paradis qui s’ouvre devant Liam et Léo, alors qu’en fond on aperçoit une ville futuriste, mais pas très tentante.

    LES PERSONNAGES
    Priam est désabusé, ce monde, il ne le reconnait pas et ne s’y sent pas à sa place. Sa vie est ancrée dans l’histoire, à ces époques où même si le monde était imparfait, il restait vivant et magique. Cette magie ayant disparu, c’est comme s’il était en mode sans échec, son quotidien est terne, il arbore ce mode de vie ancré dans les écrans et collectionne sa passion pour les récits du passé. Son cœur est comme en veille et cette aventure va le réveiller, l’affection qu’il ne semblait pas ressentir pour son neveu va s’éveiller, tout comme son besoin de protéger le Sylve-Dôme, ce qui va l’amener à s’ouvrir plus au monde.

    Léo, quelle tornade ! En même temps, si j’ai bien compris, les enfants grandissent devant des écrans privé de nature et d’imaginaire… ça n’aide pas à se canaliser et pourtant, malgré son hyperactivité, son cœur déborde d’amour et de soif d’apprendre.

    Je ne peux pas trop citer les autres personnages sans spoiler une partie de l’histoire snif.

    L’HISTOIRE
    Situons un peu l’histoire, le futur, notre futur et en même temps un monde différent où la magie a cohabité avec l’homme. Mais cette magie avait aussi un rôle majeure pour le Monde… celui de le faire vivre. Une maladie a décimé l’entièreté de la population magique, les FMB (Fantastic Magical Beings) ou de quiconque ayant du sang magique, ne serait-ce une goutte. Avec leur disparition, la nature a mis peu de temps à décliner, pour disparaitre, ne laissant derrière elle que l’histoire pour la conter. Notre histoire ! J’ai apprécié le petit passage où des faits historiques étaient reliés à des FMB, j’ai trouvé cela bien trouvé et me donne envie que l’auteur exploite cet univers avant la pandémie pour en découvrir plus.

    Priam est professeur, il a fini par quitter sa Vendée natale, le cœur lourd, pour rejoindre une grande ville et enseigner à des adolescents qui n’ont absolument rien à faire de cette matière qui leur parait rébarbatif à souhait où le présent semble avoir plus de poids que le futur ou encore le passé. Malgré sa dépression suite à la disparition de cette nature chère à son cœur, ce dernier se plie en 4 pour tenter de trouver un moyen de les intéresser.

    Un soir, sa sœur ayant comprit son mal-être, lui fait un cadeau merveilleux, un Sylve-Dôme, miracle de la science, des microcosmes de nature auto-suffisants sont conservés dans de grande bulles de verre que l’on peut disposer dans son salon. J’admets que cela doit être magnifique.

    Rien n’aurait pu lui faire plus plaisir, mais malheureusement, avec ce merveilleux cadeau, sa sœur lui laisse aussi Léo dit la tornade pour la soirée. Le petit garçon de 4 ans et son oncle vont embarquer pour une aventure magique, féérique et dangereuse.

    Je m’arrête là ne voulant pas gâcher certaines surprises.

    C’est une histoire, une novella de science fantasy, j’apprends de nouveaux termes en ce moment et surtout de nouveaux genres. Enfin, c’est donc de la science-fiction fantastique et uchronique. Sylve-Dôme est une perle de douceur dans un écrin de verre. Certes il y de l’action, pas mal même, mais aussi de la romance, de l’amour familiale et même un sacré message écologique.

    Pour conclure, je dirais que l’Alsacienne Indépendant à encore déniché un auteur de talent.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Titre

Aller en haut