De la nuit naît l’aurore de Elodie Morgen

De la nuit naît l’aurore de Elodie Morgen

12,90

En stock

(3 avis client)

De la nuit naît l’aurore de Elodie Morgen, version broché.

En stock

Catégorie :

Description

Résumé :

À seulement 3 ans, Abygaël a terrassé le cancer qui grignotait vicieusement son cerveau.
Désormais infirmière, elle s’apprête à faire ses débuts en EHPAD en compagnie de la mascotte de la résidence : l’inimitable chat Tatos.
Mais son premier jour est loin de se dérouler comme prévu ! Harcelée par des phénomènes étranges, elle en vient à douter de sa santé mentale et craint de replonger dans un cauchemar passé.

D’où viendra l’espoir ?
De la réalité… ou du surnaturel ?

Collection Fantastique
192 pages ; 21 x 14,8 cm ; broché.
ISBN : 978-2-492480-26-3

Informations complémentaires

Poids 0,280 kg

3 avis pour De la nuit naît l’aurore de Elodie Morgen

  1. Éloïse Berrodier

    Je m’attendais à lire un truc plus dark, ne me demandez pas pourquoi >.> C’est en fait une novella très riche en émotions, abordant des thèmes forts et mettant en avant beaucoup d’amour et de dévotion… oui, tout ça !

    Je crois que je m’attendais à un côté fantastique beaucoup plus appuyé, en fait, mais l’histoire n’avait clairement pas besoin de plus. Tout ce que traite Élodie est bien réaliste… très tristement réaliste, dirais-je même, ce qui en fait un récit très émouvant. Je ne vais pas cacher avoir versé des larmes à plusieurs reprises, ou avoir été prise à la gorge le cas échéant…

    Pas mal de sujets sont traités qui ne sont pas des plus joyeux. Cancer, vie en EHPAD, COVID… pourtant, j’ai retrouvé quelque chose que j’avais beaucoup apprécié déjà dans « Le don d’Anoukis » : le tact et la bienveillance à travers la plume d’Élodie qui rend le tout sincère et protège le lecteur, d’une certaine façon.

    Même quand est évoqué la terrible crise sanitaire qu’on vient de traverser, et ce de l’intérieur, qui plus est. Ces scènes m’ont fait beaucoup de peine, m’ont rappelé aussi à quel point ça dû être terrible pour les soignants à l’époque. Pourtant, rien n’est jamais trop exagéré dans ce roman, ça sonne juste, réaliste.

    On sent aussi l’émotion qui transparaît, lié à l’hommage rendu à travers ce récit. Puis on sent cet immense respect pour le travail en gériatrie, et c’est d’ailleurs l’un des gros points forts, selon moi : l’humanité qui émane du récit tout comme de ses personnages (et de son chat).

    C’est une belle histoire, une lecture courte qui permet de mettre en lumière des thèmes importants, pas toujours faciles, le tout à l’aide d’une plume pleine de sincérité et de bienveillance.

  2. Nicolas (client confirmé)

    J’ai adoré lire ce livre, les différents thème abordé m’ont touchés bien plus que je ne l’auèrais attendu.
    Quand j’ai commencé à lire le livre, j’ai bloqué dès les 1ère pages.

  3. Coralie Martin

    Un très beau roman qui m’a fait versé une petite larme (bon, pas forcément pour les personnages attendus, mais c’est parce que j’ai le syndrôme de bambi! Les vrais comprendront). Le roman est court, fluide et facile à lire. J’ai aimé me plonger dans cet Ehpad et découvrir le quotidien des résidents et employés. La touche fantastique est émouvante.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Titre

Aller en haut